Photo : AFP Avoir la bosse du commerce et le sens du contact sont primordiaux pour devenir opticien-lunetier et conseiller au mieux les clients dans le choix de leurs lunettes ? « Après vingt-cinq ans à travailler dans le commerce, je voulais changer de voie et le métier d’opticien m’intéressait vraiment. » À 49 ans, Naïma veut se sentir encore plus utile aux gens qu’elle côtoie. Titulaire d’un bac sciences médico-sociales, elle

TRANSPORT Transport de marchandises, de personnes, logistique… Autant de métiers qui demandent de se renouveler régulièrement. Dans la région, les professionnels sont bien encadrés. Le transport routier représentait 87,5% du transport intérieur de marchandises en France en 2012. Et lorsque l’on parle de transport, la formation ne se limite pas au permis de conduire mais tient compte des spécificités de chaque métier, du marché, ainsi que des exigences en matière

Moins connues que les « traditionnels » centres de formation, les maisons familiales rurales (MFR) proposent une pédagogie où la place de l’humain est primordiale. « Réussir autrement sa formation. » Le décor est posé. Spécialité des structures, des types de fonctionnement, des modes de recrutement… Le « réussir autrement » des maisons familiales interpelle forcément. À Auve, Gionges et Vertus, dans la Marne, ainsi qu’à Lucquy, dans les Ardennes, les maisons familiales rurales (MFR), apportent

Longtemps considéré comme une voie pour les élèves d’échec scolaire, l’apprentissage est aujourd’hui un vrai choix pour maîtriser un métier Pour assurer la pérennité d’un métier, quoi de mieux que des jeunes formés par des professionnels. C’est sur ce principe que se base l’apprentissage. « Un patron rencontre un jeune, signe un contrat et, ensuite, le centre de formation d’apprentis (CFA) l’accompagne. » Philippe Vanthournout, directeur du CFA interpro de la Marre,

Photo : AFP INFIRMIER C’est sans doute l’un des métiers les plus connus à l’hôpital. Pourtant, en Picardie et en Champagne-Ardenne, les centres de formation préparent les infirmiers à toutes les spécialités. L’infirmier réalise toute une batterie de soins et de gestes techniques qui contribuent à la guérison du malade. Il doit évaluer l’état de santé d’une personne et analyser les situations de soins. Il doit ainsi concevoir et définir

FLEURISTE N’importe quelle occasion est bonne pour offrir un bouquet. Une fête, une invitation, un mariage… Pour des compositions originales, les fleuristes font appel à leur créativité dès la formation. Dans une salle du CFA (centre de formation d’apprentis) de Châlons-en-Champagne, dans la Marne. Une dizaine de jeunes, filles et garçons, venus pour la plupart de l’Aube, confectionnent des bouquets. « Aujourd’hui, nous abordons le néodécoratif floral ouvert et fermé », explique

TRANSPORT Trente-deux candidats sauront aujourd’hui s’ils ont obtenu leur carte professionnelle pour exercer le métier de taxi dans les Ardennes. La semaine dernière, ils passaient l’épreuve pratique. Mardi matin, sur le parking de la direction départementale des territoires de Charleville-Mézières. Deux hommes patientent près d’un taxi école. Ils s’apprêtent à passer l’épreuve pratique pour obtenir leur carte professionnelle. Jacques a 52 ans. Il y a deux ans, il s’est retrouvé

Dans la région, les producteurs et vendeurs de machines agricoles embauchent chaque année des spécialistes de l’agroéquipement. Des profils très recherchés. Quand on pense au matériel agricole, l’image des drones ne vient pas forcément en tête. Et pourtant, à la rentrée 2016 ces avions sans pilote feront leur entrée dans les enseignements du pôle de formation en agroéquipement de la Suippe. « Les prises de vue permettent notamment de détecter les

BANQUE – GESTION Quel est le point commun entre un conseiller financier de la banque postale, l’assistante gérante d’un magasin d’électroménager, et le futur manager d’un hôtel? Les trois sont des professionnels en activité, mais aussi des élèves au centre de formation d’apprentis (CFA) de Laon. Malgré les clichés, l’apprentissage conduit aussi à des métiers de bureau : sur 500 alternants au CFA de Laon, environ une cinquantaine se sont

Difficile d’être embauché sans expérience professionnelle. À la sortie des études, le stage peut constituer une porte d’entrée sur le marché du travail. « Je ne rentre qu’un week-end sur deux à Paris, chez mes parents. En fait, j’ai découvert pas mal de choses à faire à Reims. » Mi-février, Sabine Guérin, 24 ans, a entamé un stage chez Antea, à Bezannes, près de la gare TGV de Champagne-Ardenne. Étudiante en Master